Les actions de la FAGE dans le cadre de l'invasion Russe en Ukraine

12/04/2022

Le 24 février dernier, la Russie démarrait l'invasion de l’Ukraine. 

Ces attaques contre la souveraineté ukrainienne mettent en danger l’ensemble de la population ukrainienne et aujourd’hui la barre des 4 millions de personnes déplacées a déjà été dépassé depuis plusieurs jours. 

Parmi ces personnes, il y a des étudiant.e.s. 

La FAGE s’est prononcé dans un thread twitter que vous pourrez retrouver ICI

Nous avons pu être en lien direct avec nos homologues ukrainien.ne.s, via l'ESU, la structure européenne dont laquelle la FAGE est membre.
Ils ont ainsi pu nous partager leurs ressentis et besoins d'aide de notre part. 

Premièrement, ils nous ont demandé qu'on leur apporte un soutien matériel (couvertures, vêtements chauds, produits alimentaires de premières nécessités) et de produit de santé. Si vous avez organisé ou allez organiser une collecte, n'hésitez pas à vous rapprocher de collectes locales organisées par des associations de diasporas ukrainiennes, mairies ou autres.

Ensuite, ils nous demandent d'être présent.e.s pour les étudiant.e.s ukrainien.ne.s en France, en leur apportant un soutien et un accompagnement, notamment sur le plan de la santé mentale. 

Nous avons été en lien avec le MESRI et France Universités pour leur communiquer nos positions sur les universités et les CROUS.

La FAGE s’est positionnée pour :

  • Si possible, avec la limite d'exonération de 10%, exonération des étudiant.e.s ukrainien.ne.s (et russes en seconde intention) ; 

  • Accès FSDIE social facilité et mis en avant pour les étudiant.e.s ukrainiens et russes ; 

  • Ouverture de créneaux supplémentaires réservés, dans les SSU, de RDV avec des psychologues ; 

  • Communiquer des organismes de soutiens psy / voir pour mettre en place des permanences psy spécifique ; 

  • Que les universités et les services des CROUS se lient avec des personnes parlant ukrainien.ne.s/russes pour s'assurer une communication avec les étudiants non francophones ; 

  • Lien fait vers les CROUS pour faciliter l'accès aux aides des CROUS (logement, aides sociales, assistance sociale, aides d'urgences) ; 

  • Accompagnement à la formation par régime spécifique / dérogatoire de présence en cours ; 

  • S'assurer que les étudiant.e.s français.e.s qui sont en Ukraine et Russie soient rapatrié.e.s en France ; 

  • Vigilance aux étudiant.e.s russes (et ukrainien.ne.s si cela arrive) en France qui recevraient des demandes de rapatriement vers la Russie (et l'Ukraine si cela arrive) pour prendre les armes ; 

  • Accompagnement des étudiant.ne.s ukrainien.ne.s et russes à l'accès protection sociale et au système de santé. 

Il en ressorti la publication d’une circulaire le 22 mars, donnant la marche à suivre aux établissements d’enseignement supérieur et CROUS sur l’accueil des étudiant.e.s ukrainien.ne.s en France.

Télécharger la circulaire du 22 mars 2022 portant sur l’accueil des étudiants déplacés d’Ukraine bénéficiaires de la protection temporaire :

Enfin, en fonction de nos possibilités : faire des dons et/ou organiser des collectes de fonds pour qu'ils puissent aider les étudiants à l'est du pays à aller vers l'ouest pour les mettre en sécurité ou les aider à faire passer la frontière, mais aussi pour leur acheter des produits de premières nécessités. 

A ce titre, ils nous ont fourni leur RIB que nous puissions directement leur faire des virements. Si vous souhaitez directement les aider, envoyez un mail à international@fage.org. Nous avons également pu relayer auprès de nos membres l’appel aux dons de la Croix-Rouge française.

Nous avons invité les fédérations membres de la FAGE à aider tout étudiant.e ukrainien.ne et russe venant vers elles, notamment grâce aux AGORAé et distributions alimentaires, par des procédures accélérées et de façon gratuite. 

En effet, suite aux retombées et sanctions économiques, ces étudiant.e.s sont dans des situations de grandes précarités. A ce titre, nous avons pu rencontrer le CNOUS pour s’entretenir avec eux sur les solutions mises en place.

Actuellement, est mis en place :

  • Logements mis en disponibilités en fonction des places et des zones de tensions

  • BCS accessible pour la fin de l’année universitaire 2021-2022 par une procédure dédiée et les exonérations qui vont avec. Pour l’année 2022-2023, système normal de demande de bourse sera mis en place.

  • Repas à 1€

  • Aides spécifiques avec les exonérations qui vont avec

Le tout est conditionné à l’obtention de la protection temporaire, via les Préfectures et une sous condition d’une inscription dans l’enseignement supérieur. Une aide administrative est disponible. Tout est récapitulé dans le schéma ci-dessous. (Une version anglaise existe, contactez votre fédération pour y avoir accès).

Nous avons des retours des premières arrivées d'étudiant.e.s ukrainien.ne.s, peut-être même que certain.e.s d’entre vous en ont déjà accueilli au sein de leur établissement.
Le gouvernement ayant annoncé officiellement que la France prendrait sa part dans l'accueil des flux, ainsi, nous vous invitons à préparer au mieux les possibles arrivées d'étudiant.e.s : le ministère prévoit des flux importants pour la rentrée 2022.

En un seul mot : tenons-nous prêt.e.s et accueillons !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies